SIL_1/SIL71
Armand Silvestre
Les Renaissances
1870
A TRAVERS L'ÂME
Impressions
XXII
La Lyre d'amour
         J'AIME et je veux chanter, dit le jeune poète : 12
         « Mon cœur souffre le mal de la langueur secrète, 12
         « Des larmes sans regret, des soupirs sans espoir. 12
         « Enfant, donne ce luth. J'aime et je veux savoir 12
5 « Si les chants sont l'oubli des amours insensées ! » 12
         — Il disait et déjà, sous ses mains cadencées, 12
         La lyre frémissait ; mais soudain, s'arrêtant : 12
         « Une corde, dit-il, manque à ton luth, enfant ; 12
         « Six n'ont jamais donné qu'une vaine harmonie : 12
10 « Il en faut sept. — Eh bien, ô mon pauvre génie, 12
         « Ton luth veut pour vibrer sous les doigts du chanteur, 12
         « La plus saignante fibre arrachée à ton cœur. » 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie