SIL_2/SIL86
Armand Silvestre
NOUVEAUX SONNETS PAÏENS
LE PARNASSE CONTEMPORAIN II
1869-1871
III
         N'espère pas que tu l'apaises, 8
         Le désir qui brûle mes reins : 8
         Je fuis les bras dont tu m'étreins 8
         Et la bouche dont tu me baises. 8
5 Les serpents jetés aux fournaises 8
         Des lourds trépieds pythoniens, 8
         En des tourments pareils aux miens, 8
         Se tordaient, vivants, sur les braises. 8
         Je suis comme un cerf aux abois 8
10 Qui, par la plaine et par les bois, 8
         Emporte, en bramant, ses blessures. 8
         Tourne vers moi tes yeux ardents : 8
         Ouvre ta lèvre, — à moi tes dents ! 8
         — Plus de baisers, mais des morsures. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie