VER_15/VER394
Paul Verlaine
Dédicaces
1890
III
A FRANÇOIS COPPÉE
         LES passages Choiseulaux odeurs de jadis, 6+6
         Oranges, parcheminsrares, – et les gantières ! 6+6
         Et nos « débuts », et nosverves primesautières, 6−6
         De ce Soixante-septà ce Soixante-dix, 6+6
">
5 sont-ils ? Mais sontaussi les tout petits 6+6
         Événements et lescatastrophes altières, 6−6
         Et le temps Sarceysignait èsS. de Suttières, 6+6
         N’étant pas encore mort de la mort d’Athys !12
         Or vous, mon cher Coppée,au sein du bon Lemerre 6+6
10 Comme au sein d’Abrahamles justes d’autrefois, 6+6
         Vous gtez l’immortalitésur des pavois. 8+4
         Moi, ma gloire n’est qu’unehumble absinthe éphémère 6+6
         Prise en catimini,crainte des trahisons, 6+6
         Et, si je n’en bois pasplus, c’est pour des raisons. 6+6
mètre profil métrique : 6÷6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie