VER_15/VER447
Paul Verlaine
Dédicaces
1890
LV
A MON ÉDITEUR
I
MISÈRE
         JE veux dépeindre en ce sonnet 8
         Toute mon indignation 8
         Contre ce Vanier qu’on connaît, 8
         Aussi la résignation 8
5 Qu’il me faut (avec l’onction 8
         Nécessaire au temps où l’on est, 8
         Temps gaspillé sous l’action 8
         D’une jeunesse qui renaît). 8
         Or ce Vanier dont la maison 8
10 Telle celle dite Pont-Neuf 8
         N’est pas au coin du quai, raison 8
         Insuffisante à mon courroux 8
         Terrible, tel celui d’un bœuf, 8
         Oui, ce Vanier n’a pas de sous 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie