VER_15/VER498
Paul Verlaine
Dédicaces
1890
CIV
A LÉON DIERX
Dierx le voit.
         Dierx ! dont le nom fait pour la gloire sonne clair 6−6 a
         Comme une bonne épée en la main d’un héros. 6+6 b
         Qu’avons-nous de commun, nous, rois avec ce gros 6+6 b
         De rustres s’en allant en guerre de quel air ? 6+6 a
5 Nous, rois de l’infini, du Ciel et de l’Enfer 6+6 a
         Qu’Héphaistos a vêtus et que délace Éros, 6+6 b
         Et qui, de tous les dieux, de Corinthe à Paros, 6+6 b
         Avons fait nos égaux, bronze et marbre, or et fer ! 6+6 a
         Car le poète, enfin vainqueur et hors aux foules, 6+6 c
10 Comme Poseidon met du geste un frein des houles 6+6 c
         Et règne, tel que Zeus, d’un pli de ses sourcils. 6+6 d
         Hélas ! c’est faux de moi, tige au plus qui fleuronne, 6+6 e
         Mais, ô vous, calme ennui de splendides soucis, 6+6 d
         Portez, olympien, le nimbe et la couronne. 6+6 e
mètre profil métrique : 6−6
forme globale type : sonnet
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie