VER_2/VER63
Paul Verlaine
FÊTES GALANTES
1869
Les ingénus
         Les hauts talons luttaient | avec les longues jupes, 6+6
         En sorte que, selon | le terrain et le vent, 6+6
         Parfois luisaient des bas | de jambes, trop souvent 6+6
         Interceptés ! — et nous | aimions ce jeu de dupes. 6−6
5 Parfois aussi le dard | d’un insecte jaloux 6+6
         Inquiétait le col | des belles sous les branches, 6+6
         Et c’étaient des éclairs | soudains de nuques blanches, 6+6
         Et ce régal comblait | nos jeunes yeux de fous. 6+6
         Le soir tombait, un soir | équivoque d’automne : 6+6
10 Les belles, se pendant | rêveuses à nos bras, 6+6
         Dirent alors des mots | si spécieux, tout bas, 6+6
         Que notre âme, depuis | ce temps, tremble et s’étonne. 6+6
mètre profil métrique : 6−6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie