VER_21/VER632
Paul Verlaine
LE LIVRE POSTHUME
1893-1894
FRAGMENTS
IV
         Te rappelleras-tu mes colères injustes ? 12
         Non, mais plutôt l'élan vers tes vertus augustes 12
         De toute ma pensée à l'entier dévouement 12
         Qui n'avait de bonheur qu'en l'agenouillement 12
5 Devant ta volonté pour moi douce et terrible 12
         Et toujours pour un bien, à la passer au crible, 12
         De l'accomplissement joyeux d'un ordre dur, 12
         Et toujours pour un bien et d'après un plan sûr, 12
         Émané de ton âme et sorti de ta bouche. 12
10 M'auras-tu pardonné mon front parfois farouche 12
         Et ma face effaré et mon geste perdu, 12
         Pensant combien frappé, de quels malheurs battu, 12
         Abreuvé de quel fiel, par une providence 12
         Pleine d'oubli clément et d'exquise prudence, 12
15 Je tombais dans tes bras divins qui m'ont sauvés ! 12
         Mais plutôt tu ressentiras ton cœur couvé 12
         Par le mien et tu reverras plutôt ma vie 12
         Dépendant de la tienne avec point d'autre envie 12
         Que ne pas te déplaire ou te désobéir 12
20 En quoi que ce pût être, et ne jamais faillir 12
         à la devise confié à ton pur zèle, 12
         Vivante dans ton sang. Tout pour Elle et par Elle ! 12
         Et peut-être qu'alors quelques pleurs précieux, 12
         Glorieux témoignage, obscurciront tes yeux. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie