VER_24/VER149
Paul Verlaine
POÈMES CONTEMPORAINS DE "LA BONNE CHANSON" ET DE "ROMANCES SANS PAROLES"
1870-1873
RETOUR DE NAPLES
         Don Luis Maria Juan José Benito, 6+6 a
         Marquis de Santarem y Penas en Castilles, 6+6 b
         Borgne — écoute la messe en croquant des pastilles 6+6 b
         Et croise sur son sein cuirassé son manteau. 6+6 a
5 Sa lame que son poing étreint d'un rude étau 6+6 a
         A coutume, terreur des plus âpres bastilles, 6+6 b
         D'être aux cimiers revêche et courtoise aux mantilles, 6+6 b
         Et sur sa dague on lit en rouge : « Yo mato ». 6+6 a
         Il revient de très loin, le haut marquis ! Les îles 6+6 c
10 Illyriaques, et l'une des deux Siciles 6+6 c
         Ont souvent retenti de son nom exalté. 6+6 d
         Depuis lors un « souci » mystérieux le ronge. 6+6 e
         Bien que parfois l'amour encor le berce en songe 6+6 e
         D'une Napolitaine au beau rire effronté ! 6+6 d
J.-M. de Heredia
mètre profil métrique : 6+6
forme globale type : sonnet
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie