VER_26/VER389
Paul Verlaine
POÈMES CONTEMPORAINS DE "PARALLÈLEMENT"
1889
ÉCRIT EN MARGE DE « WILHEILM MEISTER »
         En dépit des clichés et des poëtes blonds 12
         Et des bas bleus, jetant, par des chemins de Tendre, 12
         Leur style et leur bonnet à qui les veut entendre, 12
         À la Mignon pâlotte, œil noir sous des cils longs, 12
5 Je préfère cent fois, cent mille fois Philine, 12
         Avec son rire franc et sa grâce féline. 12
         Elle est châtaine, elle est petite, et porte au mieux 12
         Son babil de perruche et sa rondeur de caille. 12
         Aussi, comme menant par le nez jeune et vieux, 12
10 Elle fait des amants qu'elle trompe, et s'en raille. 12
         Elle va, vient, revient, et son chapeau de paille 12
         S'envole, et le soleil empourpre ses cheveux, 12
         Et, rythmant son allure et les bonds de sa taille, 12
         Ses mules à talons font un clic-clac joyeux. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie