VER_33/VER918
Paul Verlaine
VARIA
1867
GAZETTE RIMÉE
         Muse préférée,ô jeune compagne, 5+5
         Trop longtemps parmiles fleurs du chemin 5+5
         Nous avons courula verte campagne, 5+5
         Les yeux dans les yeux,la main dans la main. 5+5
5 Trop longtemps selonle vol du nuage, 5+5
         Trop longtemps au grédu fleuve qui va, 5+5
         Nous fîmes à deuxle joli voyage 5+5
         Que tout écolierde vingt ans rêva. 5+5
         Il faut revenirà Paris, ma chère, 5+5
10 Car je connais seul,maussade prêcheur, 5+5
         Ce que ctent teschapeaux de bergère 5−5
         Et tes robes d'uneentière blancheur. 5+5
         Cesse ton charmantramage de pie. 5+5
         Tu dois, en dépitdu beau soleil d'août, 5+5
15 Me laisser en paixfaire ma copie, 5+5
         Si tu veux aller à Saint-Cloud. 8
         Or donc racontons,malgré notre envie, 5+5
         De faire un métierun peu moins' banal, 5+5
         Les événementsde la Haute vie 5+5
20 À l'ami lecteurde notre journal. 5+5
         On dit qu'aujourd'hui,près de la Roquette, 5+5
         Le vieil impotentqui surveillait Mob, 5+5
         Ainsi qu'un enfantjoue à la raquette, 5+5
         Et cela grâce auzouave Jacob. 5−5
25 Ce magnétiseurfait de maint podagre 5+5
         Un pur Léotard,et même l'on dit 5+5
         Que, rendus légersplus que Méléagre, 5+5
         Viennet s'émancipeet Forey bondit. 5+5
         Il bondit, mais moinsqu'Azella qui pèse 5+5
30 Le poids des oiseauxet des papillons, 5+5
         Et qu'à l'Hippodromeemporte un trapèze 5+5
         Vers le soleil quidore ses paillons. 5+5
         Mais l'Homme masqué,Muse, nous réclame : 5+5
         Il demande un hymne,il l'a mérité. 5+5
35 Car le Porte-Lyrea toujours dans l'âme 5+5
         L'amour de la forceet de la beauté. 5+5
         Que Marseille né,maigre par le jne 5+5
         Et par le dépit,verse des pleurs sur 5+5
         Le désastre de Marseille jeune. 9
40 L'autre l'a tombécarrément, c'est sûr! 5+5
         Mais, ainsi que dansl'Opéra-Comique. 5−5
         tout récemmentAchard excella, 5+5
         La foule devantcette polémique 5+5
         Veut savoir quel estce mystère-là. 5+5
45 Serait-ce Vallès,fatal aux Homères, 5+5
         Albert Wolff ou bienErnest Legouvé, 5+5
         Ou le vieux Barbeybanni des grammaires, 5+5
         Ou Monsieur Jouvin,si bien élevé ? 5+5
         Cependant, tu viensme tirer la manche, 5+5
50 Muse, et tu me disqu'il faut m'habiller, 5+5
         Et, pour le débutde ta robe blanche, 5+5
         Que je t'ai promisd'aller à Bullier. 5+5
         Hélas ! ces bosquets courent les biches 5+5
         Et les crevés brasdessus bras dessous, 5+5
55 Sont aujourd'hui pleinsd'étrangers très riches 5+5
         Que proclame un bruitde pièces-cent-sous. 5+5
         Tu vas me quitterà leur moindre signe. 5+5
         De cela vos cœurssont bien coutumiers ; 5+5
         Mais tu reviendras,et je me résigne. 5+5
60 — Messieurs les Anglais,tirez les premiers ! 5+5
Éliséo.
mètre profil métrique : 5−5
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie