VER_4/VER138
Paul Verlaine
ROMANCES SANS PAROLES
1870
PAYSAGES BELGES
Bruxelles
Chevaux de bois
Par Saint-Gille,
Viens-nous-en,
Mon agile
Alezan.
(V. Hugo)
         Tournez, tournez, bons chevaux de bois, 9
         Tournez cent tours, tournez mille tours, 9
         Tournez souvent et tournez toujours, 9
         Tournez, tournez au son des hautbois. 9
5 Le gros soldat, la plus grosse bonne 9
         Sont sur vos dos comme dans leur chambre ; 9
         Car, en ce jour, au bois de la Cambre, 9
         Les maîtres sont tous deux en personne. 9
         Tournez, tournez, chevaux de leur cœur, 9
10 Tandis qu’autour de tous vos tournois 9
         Clignote l’œil du filou sournois, 9
         Tournez au son du piston vainqueur. 9
         C’est ravissant comme ça vous soûle 9
         D’aller ainsi dans ce cirque bête ! 9
15 Bien dans le ventre et mal dans la tête, 9
         Du mal en masse et du bien en foule. 9
         Tournez, tournez, sans qu’il soit besoin 9
         D’user jamais de nuls éperons 9
         Pour commander à vos galops ronds, 9
20 Tournez, tournez, sans espoir de foin 9
         Et dépêchez, chevaux de leur âme : 9
         Déjà voici que la nuit qui tombe 9
         Va réunir pigeon et colombe, 9
         Loin de la foire et loin de madame. 9
25 Tournez, tournez ! le ciel en velours 9
         D’astres en or se vêt lentement. 9
         Voici partir l’amante et l’amant. 9
         Tournez au son joyeux des tambours ! 9
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie