VER_4/VER142
Paul Verlaine
ROMANCES SANS PAROLES
1870
AQUARELLES
Spleen
         Les roses étaient toutes rouges 8
         Et les lierres étaient tout noirs. 8
         Chère, pour peu que tu te bouges 8
         Renaissent tous mes désespoirs. 8
5 Le ciel était trop bleu, trop tendre, 8
         La mer trop verte et l’air trop doux. 8
         Je crains toujours, — ce qu’est d’attendre — 8
         Quelque fuite atroce de vous. 8
         Du houx à la feuille vernie 8
10 Et du luisant buis je suis las, 8
         Et de la campagne infinie 8
         Et de tout, fors de vous, hélas! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie