VER_4/VER143
Paul Verlaine
ROMANCES SANS PAROLES
1870
AQUARELLES
Streets I
         Dansons la gigue ! 4
         J’aimais surtout ses jolis yeux, 8
         Plus clairs que l’étoile des cieux, 8
         J’aimais ses yeux malicieux. 8
5 Dansons la gigue ! 4
         Elle avait des façons vraiment 8
         De désoler un pauvre amant, 8
         Que c’en était vraiment charmant ! 8
         Dansons la gigue ! 4
10 Mais je trouve encore meilleur 8
         Le baiser de sa bouche en fleur, 8
         Depuis qu’elle est morte à mon cœur. 8
         Dansons la gigue ! 4
         Je me souviens, je me souviens 8
15 Des heures et des entretiens, 8
         Et c’est le meilleur de mes biens. 8
         Dansons la gigue ! 4
Soho.
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie