VER_4/VER147
Paul Verlaine
ROMANCES SANS PAROLES
1870
AQUARELLES
Beams
         Elle voulut aller | sur les flots de la mer, 6+6
         Et comme un vent bénin | soufflait une embellie, 6+6
         Nous nous prêtâmes tous | à sa belle folie, 6+6
         Et nous voilà marchant | par le chemin amer. 6+6
5 Le soleil luisait haut | dans le ciel calme et lisse, 6+6
         Et dans ses cheveux blonds | c’étaient des rayons d’or, 6+6
         Si bien que nous suivions | son pas plus calme encor 6+6
         Que le déroulement | des vagues, ô délice ! 6+6
         Des oiseaux blancs volaient | alentour mollement 6+6
10 Et des voiles au loin | s’inclinaient toutes blanches. 6+6
         Parfois de grands varechs | filaient en longues branches, 6+6
         Nos pieds glissaient d’un pur | et large mouvement. 6+6
         Elle se retourna, | doucement inquiète 6+6
         De ne nous croire pas | pleinement rassurés, 6+6
15 Mais nous voyant joyeux | d’être ses préférés, 6+6
         Elle reprit sa route | et portait haut sa tête. 6+6
mètre profil métrique : 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie