VER_9/VER366
Paul Verlaine
Parallèlement
1889
GUITARE
         LE pauvre du chemin creux chante et parle. 10 a
         Il dit : « Mon nom est Pierre et non pas Charle, 5+5 a
         Et je m’appelle aussi Duchatelet. 10 b
         Une fois je vis, moi qu’on croit très laid, 5+5 b
5 Passer vraiment une femme très belle. 5−5 a
         (Si je la voyais telle, elle était telle.) 5+5 a
         Nous nous mariâmes au vieux curé. 5−5 b
         On eut tout ce qu’on avait espéré, 5+5 b
         Jusqu’à l’enfant qu’on m’a dit vivre encore 5+5 a
10 Mais elle devint la pire pécore 5+5 a
         Indigne même de cette chanson, 10 b
         Et certain beau soir quitta la maison 5+5 b
         En emportant tout l’argent du ménage 5+5 a
         Dont les trois quarts étaient mon apanage, 10 a
15 C’était une voleuse, une sans-cœur, 10 b
         Et puis, par des fois, je lui faisais peur. 5+5 b
         Elle n’avait pas l’ombre d’une excuse, 5+5 a
         Pas un amant ou par rage ou par ruse. 5+5 a
         Il paraît qu’elle couche depuis peu 10 b
20 Avec un individu qui tient lieu 10 b
         D’époux à cette femme de querelle. 10 a
         Faut-il la tuer ou prier pour elle ? » 5+5 a
         Et le pauvre sait très bien qu’il priera, 5+5 b
         Mais le diable parierait qu’il tuera. 10 b
mètre profil métrique : 5÷5
forme globale type : distiques
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie