VER_9/VER374
Paul Verlaine
Parallèlement
1889
BALLADE DE LA MAUVAISE RÉPUTATION
         IL eut des temps quelques argents 8
         Et régala ses camarades 8
         D’un sexe ou cieux, intelligents 8
         Ou charmants, ou bien les deux grades, 8
5 Si que dans les esprits malades 8
         Sa bonne réputation 8
         Subit que de dégringolades ! 8
         Lucullus ? Non, Trimalcion. 8
         Sous ses lambris, c’étaient des chants 8
10 Et des paroles point trop fades. 8
         Éros et Bacchos indulgents 8
         Présidaient à ces sérénades 8
         Qu’accompagnaient des embrassades. 8
         Puis chœurs et conversation 8
15 Cessaient pour des fins peu maussades. 8
         Lucullus ? Non. Trimalcion. 8
         L’aube pointait et ces méchants 8
         La saluait par cent aubades 8
         Qui réveillaient au loin les gens 8
20 De bien, et par mille rasades. 8
         Cependant de vagues brigades, 8
         – Zèle ou dénonciation, – 8
         Verbalisaient chez des alcades 8
         Lucullus ? Non. Trimalcion. 8
ENVOI
25 Prince, ô très haut marquis de Sade, 8
         Un souris pour votre scion 8
         Fier derrière sa palissade. 8
         Lucullus ? Non. Trimalcion. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie