VIC_2/VIC12
Gabriel Vicaire
A LA BONNE FRANQUETTE
1892
Vingt-Cinq Ballades
I
         Des Muses, sur le mont Hymette, 8
         Je ne fus jamais nourrisson ; 8
         Pour Jeanne, Lise ou Guillemette 8
         Je chante clair comme pinson, 8
5 Et tout franc, voilà ma façon ! 8
         Si je marque une préférence, 8
         C’est pour la fillette au cresson. 8
         Je suis un oisillon de France. 8
         Le berger des troupeaux d’Admète 8
10 Ne m’aura pas pour échanson. 8
         Il me suffit qu’on me permette 8
         De voleter au vert buisson ; 8
         J’annonce de loin la moisson, 8
         Je parle aux humbles d’espérance. 8
15 Naïf, à peine polisson. 8
         Je suis un oisillon de France. 8
         Mon cœur flambe comme allumette 8
         Pour qui veut me prendre à rançon. 8
         C’est la plus charmante flammette. 8
20 J’ai, sur l’arbre de Robinson, 8
         Dégoisé plus d’une chanson. 8
         Ma foi, vive l’intempérance, 8
         Le vin clairet, le saucisson ! 8
         Je suis un oisillon de France 8
Envoi
25 Prince, écoutez un bon garçon, 8
         Très goûté d’Anatole France, 8
         Et retenez bien ma leçon : 8
         Je suis un oisillon de France. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie