VIV_9/VIV312
Renée Vivien
Le Vent des vaisseaux
1910
AUBE
         Voici le matin clair… Mon âme ouvre les yeux. 6+6 a
         De ses nocturnes yeux ouverts, elle regarde 6+6 b
         Avec une stupeur tragiquement hagarde, 6+6 b
         Redoutant la lumière évidente des cieux. 6+6 a
5 C’est l’heure que je crains, celle où s’ouvrent les yeux. 6+6 0
         Vient-il donc m’apporter quelque douleur nouvelle, 6+6 2
         Ce matin dont m’atteint la première stupeur ? 6+6 3
         Je les referme en vain dans l’instant anxieux 6+6 0
         Voici, j’ai trop ployé sous le poids du destin 6+6 a
10 Pour ne point redouter l’inconnu de l’aurore. 6+6 b
         Dois-je donc m’éveiller ? Dois-je souffrir encore ?… 6+6 b
         Que vient-tu m’apporter, ô le nouveau matin ? 6+6 a
mètre profil métrique : 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie