VIV_9/VIV315
Renée Vivien
Le Vent des vaisseaux
1910
ORGUEIL DE POÈTE
         Je voile avec dédain le trésor qui me reste 6+6 a
         Mon orgueil de poète est en moi comme un mal 6+6 b
         Tenace, suraigü, dominant, animal 6+6 b
         Car l’orgueil du poète est terrible et funeste 6+6 a
5 Quand la foule amassait la farine et le mil, 6+6 a
         Mon orgueil m’enjoignit de m’astreindre et me taire, 6+6 b
         Inexorable autant que le lointain tonnerre 6+6 b
         Et l’orgueil de celui qui chante dans l’exil 6+6 a
         Qu’ailleurs l’aube de gloire irradie et rougeoie ! 6+6 a
10 Que m’importe le vent qui disperse mes vers 6+6 b
         Dans les replis obscurs de l’obscur univers, 6+6 b
         Puisque je n’ai chanté que pour ma seule joie ? 6+6 a
mètre profil métrique : 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie