Théodore de Banville
(1823-1891)
BAN.jpg
LES STALACTITES
1843-1846

▪ Décor
▪ Carmen
▪ "Nous n'irons plus au bois, les lauriers sont coupés."
▪ La Muse
▪ "Oh ! quand la Mort, que rien ne saurait apaiser,"
▪ Chanson à boire
▪ "Viens. Sur tes cheveux noirs jette un chapeau de paille."
▪ La Chanson de ma Mie
▪ Les Tourterelles
▪ Ronde sentimentale
▪ La Femme aux roses
▪ La Chanson du Vin
▪ A Charles Baudelaire
▪ "Chère, voici le mois de mai,"
▪ Le Démêloir
▪ A la Font-Georges
▪ La Fontaine de Jouvence
▪ Chanson d'amour
▪ "Camille, quand la Nuit t'endort sous ses grands voiles ;"
▪ Chanson de bateau
▪ Pour mademoiselle ***
▪ A une petite Chanteuse des rues
▪ Idylle
▪ "Toute cette nuit nous avons"
▪ L'arbre de Judée
▪ Élégie
▪ La Symphonie de la Neige
▪ "Dans le vieux cimetière, où cette chaude pluie"
▪ L'Étang Mâlo
▪ Sonnet sur une Dame blonde
▪ Le Triomphe de Bacchos à son retour des Indes
▪ La dernière Pensée de Weber
▪ L'Âme de la Lyre
▪ A mon Père
▪ A Olympio
▪ "Sculpteur, cherche avec soin, en attendant l'extase,"
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie