Victor Hugo
(1802-1885)
HUG.jpg
Les Rayons et les Ombres
1840

▪ I. FONCTION DU POÈTE
▪ II. LE SEPT AOÛT - MIL HUIT CENT VINGT-NEUF
▪ III. AU ROI LOUIS-PHILIPPE
▪ IV. REGARD JETÉ DANS UNE MANSARDE
▪ V. "On croyait dans ces temps où le pâtre nocturne,"
▪ VI. SUR UN HOMME POPULAIRE
▪ VII. LE MONDE ET LE SIÈCLE
▪ VIII. À M. LE D. DE…
▪ IX. À MADEMOISELLE FANNY DE P.
▪ X. "Comme dans les étangs assoupis sous les bois,"
▪ XI. FIAT VOLUNTAS
▪ XII. À LAURE, DUCH. D'A.
▪ XIII. "Puits de l'Inde ! tombeaux ! monuments constellés !"
▪ XIV. DANS LE CIMETIÈRE DE…
▪ XV. "Mères, l'enfant qui joue à votre seuil joyeux,"
▪ XVI. "Matelots ! matelots ! vous déploierez les voiles ;"
▪ XVII. SPECTACLE RASSURANT
▪ XVIII. ÉCRIT SUR LA VITRE D'UNE FENÊTRE FLAMANDE
▪ XIX. CE QUI SE PASSAIT AUX FEUILLANTINES VERS 1813
▪ XX. AU STATUAIRE DAVID
▪ XXI. À UN POÈTE
▪ XXII. GUITARE
▪ XXIII. AUTRE GUITARE
▪ XXIV. "Quand tu me parles de gloire,"
▪ XXV. EN PASSANT DANS LA PLACE LOUIS XV UN JOUR DE FÊTE PUBLIQUE
▪ XXVI. MILLE CHEMINS, UN SEUL BUT
▪ XXVII. "Oh ! quand je dors, viens auprès de ma couche,"
▪ XXVIII. À UNE JEUNE FEMME
▪ XXIX. À LOUIS B.
▪ XXX. "À cette terre, où l'on ploie"
▪ XXXI. RENCONTRE
▪ XXXII. "Quand vous vous assemblez, bruyante multitude,"
▪ XXXIII. L'OMBRE
▪ XXXIV. TRISTESSE D'OLYMPIO
▪ XXXV. QUE LA MUSIQUE DATE DU SEIZIÈME SIÈCLE
▪ XXXVI. LA STATUE
▪ XXXVII. "J'eus toujours de l'amour pour les choses ailées."
▪ XXXVIII. ÉCRIT SUR LE TOMBEAU D'UN PETIT ENFANT AU BORD DE LA MER
▪ XXXIX. A. L.
▪ XL. CŒRULEUM MARE
▪ XLI. "Dieu qui sourit et qui donne"
▪ XLII. OCEANO NOX
▪ XLIII. NUITS DE JUIN
▪ XLIV. SAGESSE - À MADEMOISELLE LOUISE B.
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie