Victor Hugo
(1802-1885)
HUG.jpg
l'Art d'être grand-père
1877

I A GUERNESEY
▪ I. L'EXILÉ SATISFAIT
▪ II. "Qu'est-ce que cette terre ? Une tempête d'âmes."
▪ III. JEANNE FAIT SON ENTRÉE
▪ IV. VICTOR, SED VICTUS
▪ V. L'AUTRE
▪ VI. GEORGES ET JEANNE
▪ VII. "Parfois, je me sens pris d'horreur pour cette terre ;"
▪ VIII. LÆTITIA RERUM
▪ IX. "Je prendrai par la main les deux petits enfants ;"
▪ X. PRINTEMPS
▪ XI. FENÊTRES OUVERTES
▪ XII. UN MANQUE
II JEANNE ENDORMIE
▪ I. LA SIESTE
III LA LUNE
▪ I. "Jeanne songeait, sur l'herbe assise, grave et rose ;"
▪ II. CHOSES DU SOIR
▪ III. "Ah ! vous voulez la lune ? Où ? dans le fond du puits ?"
▪ IV. "— Oh ! comme ils sont goulus ! dit la mère parfois."
IV LE POËME DU JARDIN DES PLANTES
▪ I. "Le comte de Buffon fut bonhomme, il créa"
▪ II. "Les bêtes, cela parle ; et Dupont de Nemours"
▪ III. CE QUE DIT LE PUBLIC
▪ IV. À GEORGES
▪ V. ENCORE DIEU,
▪ VI. À JEANNE
▪ VII. "Tous les bas âges sont épars sous ces grands arbres."
▪ VIII. "C'est une émotion étrange pour mon âme"
▪ IX. "La face de la bête est terrible ; on y sent"
▪ X. "Toutes sortes d'enfants, blonds, lumineux, vermeils,"
V JEANNE ENDORMIE
▪ II. "Elle dort ; ses beaux yeux se rouvriront demain ;"
VI GRAND AGE ET BAS AGE MÊLÉS
▪ I. "Mon âme est faite ainsi que jamais ni l'idée,"
▪ II. CHANT SUR LE BERCEAU
▪ III. LA CICATRICE
▪ IV. UNE TAPE
▪ V. "Ma Jeanne, dont je suis doucement insensé,"
▪ VI. "Jeanne était au pain sec dans le cabinet noir,"
▪ VII. CHANSON POUR FAIRE DANSER EN ROND LES PETITS ENFANTS
▪ VIII. LE POT CASSÉ
▪ IX. "Et Jeanne à Mariette a dit : — Je savais bien"
▪ X. "Tout pardonner, c'est trop ; tout donner, c'est beaucoup !"
VII L'IMMACULÉE CONCEPTION
▪ L'IMMACULÉE CONCEPTION
VIII LES GRIFFONNAGES DE L'ÉCOLIER
▪ "Charle a fait des dessins sur son livre de classe."
IX LES FREDAINES DU GRAND-PÈRE ENFANT
▪ PÉPITA
X ENFANTS, OISEAUX ET FLEURS
▪ I. "J'aime un groupe d'enfants qui rit et qui s'assemble ;"
▪ II. "Je suis des bois l'hôte fidèle,"
▪ III. DANS LE JARDIN
▪ IV. LE TROUBLE-FÊTE
▪ V. ORA, AMA
▪ VI. LA MISE EN LIBERTÉ
XI JEANNE LAPIDÉE
▪ BRUXELLES. — NUIT DU 27 MAI
XII JEANNE ENDORMIE
▪ III. "Jeanne dort ; elle laisse, ô pauvre ange banni,"
▪ XIII. L'ÉPOPÉE DU LION
XIV À DES ÂMES ENVOLÉES
▪ "Ces âmes que tu rappelles,"
XV LAUS PUERO
▪ I. LES ENFANTS GÂTÉS
▪ II. LE SYLLABUS
▪ III. ENVELOPPE D'UNE PIÈCE DE MONNAIE
▪ IV. A PROPOS DE LA LOI
▪ V. LES ENFANTS PAUVRES
▪ VI. AUX CHAMPS
▪ VII. ENCORE L'IMMACULÉE CONCEPTION
▪ VIII. MARIÉE ET MÈRE
▪ IX. "Que voulez-vous ? L'enfant me tient en sa puissance ;"
XVI DEUX CHANSONS
▪ I. CHANSON DE GRAND-PÈRE
▪ II. CHANSON D'ANCÊTRE
XVII JEANNE ENDORMIE
▪ IV. "L'oiseau chante ; je suis au fond des rêveries."
XVIII QUE LES PETITS LIRONT QUAND ILS SERONT GRANDS
▪ I. PATRIE
▪ II. PERSÉVÉRANCE
▪ III. PROGRÈS
▪ IV. FRATERNITÉ
▪ V. L'ÂME À LA POURSUITE DU VRAI
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie