Auguste Lacaussade
(1815-1897)
LAC.jpg
Poèmes et Paysages
1852

▪ À l'Île natale
POÈMES ET PAYSAGES
▪ I. Vocation
▪ II. À la Nature
▪ III. Les Filles de la Terre
▪ IV. "Océan, Océan, sur la haute falaise,"
▪ V. Le Pic du Salaze
▪ VI. "Elle a seize ans. Son cœur, frais comme l'espérance,"
▪ VII. Un Soir
▪ VIII. "Ma poésie, ainsi qu'un jeune arbuste en fleurs,"
▪ IX. La Fleur de la Vallée
▪ X. Le Piton des Neiges. (Seconde Version.)
▪ XI. le Lac des Goyaviers et le Piton d'Enchaine
▪ XII. Mélodie
▪ XIII. À la Mémoire de Robinet de la Serve
▪ XIV. L'Envie
▪ XV. Dieu et la Liberté
▪ XVI. Les Bois détruits
▪ XVII. À un Détenu politique
▪ XVIII. Une Voix lointaine
▪ XIX. À une Inconnue
▪ XX. Élégie
▪ XXI. Vox Populi
▪ XXII. Salut
▪ XXIII. La Cloche du Soir
▪ XXIV. À mon Frère
▪ XXV. À un jeune Poète créole
▪ XXXVI. Réponse
▪ XXVII. À Ch. Jamin
▪ XXVIII. "Tout enfant, je t'aimais, ô Nature ! et songeur,"
▪ XXIX. "A ce cœur altéré d'amour et de lumière,"
▪ XXX. Cri
▪ XXXI. Bonsoir
▪ XXXII. "Le soleil se couchait et sur l'onde immobile"
▪ XXXIII. Les Pamplemousses
▪ XXXIV. "Ici dorment en Dieu trois enfants, fruits d'amour"
▪ XXXV. "Si Dieu, comme aux oiseaux, m'avait donné des ailes,"
▪ XXXVI. Adieux et réponses à mes Amis de l'Île de France
▪ XXXVII. En Mer
▪ XXXVIII. Un Clair de lune sous les Tropiques
▪ XXXIX. Élégie en mer par une tourmente
▪ XL. L'Ombre d'Adamastor
▪ XLI. Coucher de soleil sous l'Équateur
▪ XLII. Lever de lune sous l'Équateur
▪ XLIII. Jours de Mai
▪ XLIV. Lettre à Hyacinthe H
▪ XLV. Les Oiseaux
▪ XLVI. Souvenirs d'enfance
▪ XLVII. Hoc erat in votis
▪ XLVIII. Aux Hirondelles
▪ XLIX. Ma Fille
▪ L. À L'Idéal
▪ LI. À un Solitaire
▪ LII. "Si mon amour était cet arbuste aux fleurs blanches,"
▪ LIII. L'Églantier
▪ LIV. Envoi Du Myosotis de H. Moreau
▪ LV. À un Disciple de Chénier
▪ LVI. Le Champborne
▪ LVII. Plainte
▪ LVIII. A Béranger
▪ LIX. Disjecti Membra Poetae
▪ LX. Les Soleils d'Avril
▪ LXI. À Une Violette
▪ XXII. "Quand l'insecte a rongé brin à brin, feuille à feuille,"
▪ LXIII. Les Soleils de Mai
▪ LXIV. Les Jours de Juin
▪ LXV. Veux-tu Fuir ?
▪ LXVI. "Comme une herbe sans eau, comme une fleur aride"
▪ LXVII. "Vois-tu, de sa blanche lumière"
▪ LXVIII. Les Soleils de Juillet
▪ LXIX. "La vipère du mal a mordu ta pensée,"
▪ LXX. "Dût ta voix, comme au temps des Ninives antiques,"
▪ LXXI. L'Arbre A Gomme
▪ LXXII. Le Ravinale
▪ LXXXIII. "De leurs cercles bruyants où tout est faux et vide"
▪ LXXIV. L'Orgueil
▪ LXXV. L'Arbre Fougère
▪ LXXVI. Les Soleils de Septembre
▪ LXXVII. Le Passé
▪ LXXVIII. "Celui qui sait haïr aime et couve sa haine."
▪ LXXIX. Le Bengali
▪ LXXX. Les Soleils d'Octobre
▪ LXXXI. Le Cri du Juste
▪ LXXXII. Sur la Mort d'un ami d'enfance
▪ LXXXIII. La Vierge des Pamplemousses
▪ LXXXIV. La Cascade Sainte-Suzanne
▪ LXXXV. Le Cap Bernard
▪ À l'Île natale
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie