Jean Moréas
(1856-1910)
MOR.jpg
Les Cantilènes
1886

▪ "Le soir n'est plus des ganses et de la danse."
FUNÉRAILLES
▪ "Roses de Damas, pourpres roses, blanches roses,"
▪ "Voix qui revenez, bercez-nous, berceuses voix :"
▪ "Dans le jardin taillé comme une belle dame,"
▪ "Ses mains qu'elle tend comme pour des théurgies,"
▪ "Pleurer un peu, si je pouvais pleurer un peu,"
▪ "En son orgueil opiniâtre,"
▪ "Ô les cavales hennissant au vent limpide,"
▪ "Désir de vivre et d'être heureux, leurre et fallace,"
▪ "Sous vos longues chevelures, petites fées,"
▪ "Par la douce pitié qui s'attendrit au pli,"
▪ "Et j'irai le long de la mer éternelle"
INTERLUDE
▪ TOUTE LA BABIOLE
▪ LA LUNE SE LEVA
▪ GESTE
▪ NEVER MORE
▪ LE RHIN
▪ FLORENCE
▪ VIGNETTE
▪ MADRIGAL
▪ LE RUFFIAN
▪ INTIMITÉ
ASSONANCES
▪ MARYÔ
▪ LA MAUVAISE MÈRE
▪ NOCTURNE
▪ AIR DE DANSE
▪ L'ÉPOUSE FIDÈLE
CANTILÈNES
▪ LA COMTESSE ESMÉRÉE
▪ AGHA VELI
▪ LA FEMME PERFIDE
▪ LA VEUVE
LE PUR CONCEPT
▪ "Fi ! Du monitor attendu,"
▪ "Le burg immémorial, de ses meurtrières"
▪ "Sous la rouille des temps je suis un vieux blason."
▪ "Les pâles filles de l'argile"
▪ "Dans le chêne rugueux sculptée,"
▪ "La DÉTRESSE dit : ce sont des songes anciens,"
HISTOIRES MERVEILLEUSES
▪ MÉLUSINE
▪ LA VIEILLE FEMME DE BERKELEY
▪ TIDOGOLAIN
▪ LA CHEVAUCHÉE DE LA MORT
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie