Alfred de Musset
(1810-1857)
MUS.jpg
POÉSIES POSTHUMES
1824-1857

▪ A ma Mère
▪ A Mademoiselle Zoé Le Douairin
▪ La Nuit
▪ La Prêtresse de Diane
▪ Agnès
▪ Charles-Quint au monastère de Saint-Just
▪ Vision
▪ Embuscade
▪ L’Anglaise en diligence
▪ La Lanterne magique
▪ A la Pologne
▪ Le Trois Mai 1814
▪ Ex Dono
▪ Après la Lecture d’Indiana
▪ Le Songe du reviewer
▪ Complainte…
▪ Sur la Poésie
▪ Stances burlesques a G. Sand
▪ Revue romantique
A George Sand
▪ I. "Te voilà revenu, dans mes nuits étoilées,"
▪ II. "Telle de l’Angelus, la cloche matinale"
▪ III. "Puisque votre moulin tourne avec tous les vents,"
▪ IV. "Il faudra bien t’y faire à cette solitude,"
▪ V. "Toi qui me l’as appris, tu ne t’en souviens plus"
▪ VI. "Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ;"
▪ A Madame X***
▪ Épigramme
Aux Critiques du « Chatterton »
▪ I. "O critique du jour, chère mouche bovine,"
▪ II. "Quand vous aurez prouvé, messieurs du journalisme,"
A Aimée d’Alton
▪ Stances
▪ A Ninon
▪ La Nuit de Juin
▪ Le Petit Moinillon
▪ I. "Déesse aux yeux d’azur, aux épaules d’albâtre,"
▪ II. "Si la flèche envenimée"
▪ III. "Vous demandiez un impromptu."
▪ IV. "Ayant passé la nuit à rimailler,"
▪ A Ulric Guttinguer
▪ A Mademoiselle Rachel
▪ Impromptu
▪ A la Sœur Marceline
▪ Boléro
▪ Chanson
▪ Confession d’un Enfant de l’autre siècle
▪ Stances à Buloz
▪ A Alfred Tattet
▪ Le Voyage à Pontchartrain
▪ A Mademoiselle Melesville
▪ A Madame A. T.
▪ Sonnet - A MADAME ***
▪ Les Filles de Madrid
▪ Sur l’Album de Mademoiselle Taglioni
▪ Chanson
▪ A Madame Jaubert
▪ En lisant le journal
▪ Fragment
▪ Billet à Arsène Houssaye
▪ Envoi au même
▪ A Rose Chéri
▪ Une Promenade au Jardin des Plantes
▪ Rondeau - A MADAME H. F.
▪ Stances à Madame Ristori
▪ Stances
▪ Jeanne d’Arc
▪ A Madame ***
▪ Madrigal à Augustine Brohan
▪ Retour
▪ Rêverie
▪ Promenade
▪ Sur mes portraits
▪ A Buffon
▪ Sur Mademoiselle Champmeslé
▪ Le Rhin
▪ Napoléon
Fragments
▪ I. "............................................Vieillesse, triste fille"
▪ II. "L'ouragan nuit et jour, sur une eau désolée,"
▪ III. "Froide, maigre, légère, — une main palpitante"
▪ IV. "M'aime-t-elle ? Voilà la pensée où je vis !"
▪ V. "Que ce jour soit nommé le jour de ma naissance !"
▪ VI. "Ainsi, lorsque aux beaux jours de Florence et de Rome,"
▪ Derniers Vers
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie