Albert Samain
(1858-1900)
SAM.jpg
Poèmes inachevés
1924

▪ "Dans la salle aux tiédeurs féminines d'église"
▪ "En une chambre close où le jour flotte à peine,"
▪ "Ô lèvres qui donnez le baiser — ô dictame"
▪ "Tristes, leurs grands yeux doux remplis de crépuscule,"
▪ "J'ai rêvé cette nuit que mon cœur était mort."
▪ "Je rêve d'une île ancienne,"
▪ AMÉTHYSTE
▪ "Loin des hameaux peuplés, des fermes, des enceintes,"
▪ "C'était une mondaine et charmante féerie."
▪ "Tout ce qui t'a touchée m'inquiète et m'enivre,"
▪ "Dans l'air frais du matin où s'effare la feuille,"
▪ "Pendant qu'au loin la Ville immense est endormie"
▪ "Huit heures, la maison fraîche semble sourire"
▪ "[. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .]"
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie