Paul Verlaine
(1844-1896)
VER.jpg
INVECTIVES
1896

▪ I. PROLOGUE
▪ II. POST-SCRIPTUM AU PROLOGUE
▪ III. L’ART POÉTIQUE « AD HOC »
▪ IV. LITTÉRATURE
▪ V. METZ
▪ VI. PORTRAIT ACADÉMIQUE
▪ VII. A ÉDOUARD ROD
▪ VIII. ECCE ITERUM CRISPINUS
▪ IX. LA BALLADE DE L’ÉCOLE ROMANE
▪ X. JEAN-RENÉ
▪ XI. CONSEILS
▪ XII. POUR MORÉAS
▪ XIII. L’ÉTERNEL SOT
▪ XIV. ARCADES AMBO
▪ XV. A MONSIEUR LE DOCTEUR GRANDM***
▪ XVI. "DÉTESTANT tout ce qui sent la littérature,"
▪ XVII. LES MUSES ET LE POÈTE
▪ XVIII. A UN MAGISTRAT DE BOUE
▪ XIX. AUTRE MAGISTRAT
▪ XX. COMPLIMENT A UN AUTRE MAGISTRAT
▪ XXI. SONNET POUR LARMOYER
▪ XXII. A CAIN M…
▪ XXIII. ANECDOTE
▪ XXIV. HOU ! HOU !
▪ XXVI. UN ÉDITEUR
▪ XXVII. BALLADE EN FAVEUR DE LÉON VANIER ET Cie
▪ XXVIII. BUSTE POUR MAIRIES
▪ XXX. THOMAS DIAFOIRUS
▪ XXXI. NÉBULEUSES
▪ XXXII. ÉCRIT PENDANT LE SIÈGE DE PARIS
▪ XXXIII. OPPORTUNISTES
▪ XXXIV. UN PEU DE POLITIQUE
▪ XXXV. UN PEU DE BATIMENT
▪ XXXVI. PUERO DEBETUR REVERENTIA
▪ XXXVII. SOUVENIRS DE PRISON
▪ XXXVIII. SOUVENIRS DE PRISON
▪ XXXIX. ACTUALITÉ
▪ XL. A PROPOS D’UN PROCÈS INTENTÉ A UN ARCHEVÊQUE FRANÇAIS
▪ XLI. POUR DÉNONCER LA « TRIPLICE »
▪ XLII. ODE A GUILLAUME II
▪ XLIII. RASTAS
▪ XLIV. CONTRE LES PARISIENNES
▪ XLV. SUR LA MANIE
▪ XLVI. PETTY LARCENIES
▪ XLVII. COGNES ET FLICS
▪ XLVIII. DÉCEPTION
▪ XLIX. GRIEFS
▪ L. ON DIT QUE JE SUIS UN GAGA
▪ LI. A RAOUL PONCHON
▪ LII. A MARCEL SCHWOB
▪ LIII. A ERNEST DELAHAYE
▪ LIV. A FÉLICIEN CHAMPSAUR
▪ LV. A CATULLE MENDÈS
▪ LVI. A F.-A. CAZALS
▪ LVII. CHANSON POUR BOIRE
▪ LVIII. AUTRE CHANSON POUR BOIRE
▪ LIX. CHANSON A MANGER
▪ LX. A MON AMIE EUGÉNIE
▪ LXI. UNE FOLLE ENTRE DANS MA VIE
▪ LXII. CONTRE UNE FAUSSE AMIE
▪ LXII. POUR Mlle E… M…
▪ LXIV. A MA BIEN-AIMÉE
▪ LXV. A LA SEULE
▪ LXVI. A L’ANCIENNE
▪ LXVII. POUR E…
▪ LXVIII. RÊVE
▪ LXIX. RÉVEIL
▪ LXX. LA MONTRE BRISÉE
▪ LXXI. MON APOLOGIE
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie