Paul Verlaine
(1844-1896)
VER.jpg
LA BONNE CHANSON
1870

▪ DÉDICACE MANUSCRITE DE LA BONNE CHANSON
▪ I. "Le soleil du matin doucement chauffe et dore"
▪ II. "Toute grâce et toutes nuances"
▪ III. "En robe grise et verte avec des ruches,"
▪ IV. "Puisque l’aube grandit, puisque voici l’aurore,"
▪ V. "Avant que tu ne t’en ailles,"
▪ VI. "La lune blanche"
▪ VII. "Le paysage dans le cadre des portières"
▪ VIII. "Une Sainte en son auréole,"
▪ IX. "Son bras droit, dans un geste aimable de douceur,"
▪ X. "Quinze longs jours encore et plus de six semaines"
▪ XI. "La dure épreuve va finir :"
▪ XII. "Va, chanson, à tire-d’aile"
▪ XIII. "Hier, on parlait de choses et d’autres,"
▪ XIV. "Le foyer, la lueur étroite de la lampe :"
▪ XV. "J’ai presque peur, en vérité,"
▪ XVI. "Le bruit des cabarets, la fange des trottoirs,"
▪ XVII. "N’est-ce pas ? en dépit des sots et des méchants"
▪ XVIII. "Nous sommes en des temps infâmes"
▪ XIX. "Donc, ce sera par un clair jour d’été :"
▪ XX. "J'allais par des chemins perfides,"
▪ XXI. "L’hiver a cessé : la lumière est tiède"
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie