Paul Verlaine
(1844-1896)
VER.jpg
Parallèlement
1889

▪ DÉDICACE
▪ ALLÉGORIE
LES AMIES
▪ I. SUR LE BALCON
▪ II. PENSIONNAIRES
▪ III. PER AMICA SILENTIA
▪ IV. PRINTEMPS
▪ V. ÉTÉ
▪ VI. SAPPHO
FILLES
▪ I. A LA PRINCESSE ROUKINE
▪ II. SÉGUEDILLE
▪ III. CASTA PIANA
▪ IV. AUBRUN
▪ V. A MADEMOISELLE***
▪ VI. A MADAME***
RÉVÉRENCE PARLER
▪ I. PROLOGUE D’UN LIVRE DONT IL NE PARAITRA QUE LES EXTRAITS CI-APRÈS
▪ II. IMPRESSION FAUSSE
▪ III. AUTRE
▪ IV. RÉVERSIBILITÉS
▪ V. TANTALIZED
▪ VI. INVRAISEMBLABLE MAIS VRAI
▪ VII. LE DERNIER DIZAIN
LUNES
▪ I. "Je veux, pour te tuer, ô temps qui me dévastes,"
▪ II. A LA MANIÈRE DE PAUL VERLAINE
▪ III. EXPLICATION
▪ IV. AUTRE EXPLICATION
▪ V. LIMBES
▪ VI. LOMBES
▪ LA DERNIÈRE FÊTE GALANTE
▪ POÈME SATURNIN
▪ L’IMPUDENT
▪ L’IMPÉNITENT
▪ SUR UNE STATUE DE GANYMÈDE
▪ PROLOGUE SUPPRIMÉ A UN LIVRE D’« INVECTIVES »
▪ LE SONNET DE L’HOMME AU SABLE
▪ GUITARE
▪ BALLADE DE LA VIE EN ROUGE
▪ MAINS
▪ LES MORTS QUE…
▪ NOUVELLES VARIATIONS SUR LE POINT DU JOUR
▪ PIERROT GAMIN
▪ "Ces passions qu’eux seuls nomment encore amours"
▪ LŒTI ET ERRABUNDI
▪ BALLADE DE LA MAUVAISE RÉPUTATION
▪ CAPRICE
▪ BALLADE SAPPHO
APPENDICE I
▪ Projet en l’air
▪ "Nous ne sommes pas le troupeau :"
APPENDICE II
▪ À celle que l'on dit froide
▪ Goûts royaux
▪ I. *Filles
▪ Billet à Lily
▪ Rendez-vous
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie